Catégorie : Cosplay

Mother of dragons… et le reste

Je n’ai pas résisté à la folie Games of Thrones et encore moins au girl power à la Daenerys Targaryen!

J’ai choisi la tenue avant qu’elle devienne ce qu’elle est aujourd’hui… l’imbrulée, mère des dragons, briseuse de chaines… et tout ça tout ça…

  • La robe de la série doit être en soie sauvage qui tire sur un gris/beige… j’ai choisi ici pour des raisons de coût (soie sauvage!!!) et de rendu une toile de lin hyper légère : à part trainer de la soie pendant 247 jours dans un désert, c’était je pense la seule matière pour rendre un vrai effet j’ai marché dans la poussière avec les Dothrakis
  • J’ai doublé le tout avec une doublure classique couleur chair. 
  • Pour la lanière de cou j’ai utilisé un ruban de corde tressé que j’ai peint en argenté.

J’ai acheté la broche telle quelle pas le courage de la faire

  • et pour les cheveux j’avais fait des tresses au départ que j’ai enlevées, pour être plus accurate, et j’ai ajouté des perles en métal dans les cheveux qu’on voit mieux sur les photos du shooting.

j’ai thermoformé les bracelets en mousse et worbla que j’ai ensuite peint à l’acrylique.

Voici les photos du shooting réalisé par Mr J. Nous n’avons pas résisté aux dragons même si temporellement ils sont encore dans leurs coquilles à ce moment là de la série 🙂

Street Fighter V : Round 1… fight!

Depuis un moment, cette idée de duo avec ma sister me trottait dans la tête : Cammy et Chun Li!

J’ai réalisé les brassards / gants de Cammy en mousse + simili cuir rouge. J’ai d’abord découpé les formes, puis tout assembler à la colle contact. Ensuite j’ai appliqué une sous-couche avant de peindre à l’acrylique en bombe et les ombres au pinceau. Un gros scratch permet la fermeture sur l’avant-bras et le maintien des plaques sur la main. J’ai ensuite utiliser des morceaux de gaines d’isolation de tuyau que j’ai gainé de simili cuir pour les 2 bracelets poignet et coude.

Pour Chun Li, j’ai réalisé les bracelets avec de la mousse et la même gaine d’isolation en base ce qui permet de garder une forme bien arrondie et conserve la légèreté. Puis repeat : sous-couche puis peinture en bombe, et assemblage des pics à la colle contact.

J’ai choisi de faire la robe dans du Lycra afin que ce soit plus confortable : ça bouge bien, c’est élastique et ça mais par contre attention en le cousant ça glisse pas mal. Il est préférable de prendre son temps, d’utiliser de bonnes aiguilles à stretch et de bien placer son tissu. Pour les appliqués, c’est également un tissu élastique et pour simplifier la manoeuvre, j’ai utilisé du thermocollant double face pour les maintenir en place avant d’effectuer les surpiqures. Pour la ceinture, j’avais un dilemme car en fonction des photos de référence elle est blanche ou blanche/bleue pâle avec un dragon en léger relief… j’ai donc cherché et finalement trouvé un brocart chinois bleu pâle avec des dragons et je l’ai transformé en ceinture. Pour les cheveux, j’ai utilisé du jersey blanc et des rubans de 2 largeurs différentes pour faire le tour du macaron et les plus larges pour avoir de la matière dans le noeud et le tombé.

Un petit shooting est prévu bientôt 🙂

 

Poison Ivy

J’ai travaillé plusieurs fois sur mon costume de Poison Ivy, et ma version finale me plait enfin.

Il ne nécessite pas un gros niveau de couture car composé de seulement une robe tube dans un velours élastique et 2 manches. En revanche il nécessite beaucoup de temps pour coudre et coller des feuilles et j’ai trouvé un tissu qui a bel effet irisé (poison…) pour faire une traine.

Voici les photos du shooting final – made by Mr J.

Lara Croft : 20 ans!

Lors de la Paris Games Week 2016, pour fêter les 20 ans de Tomb Raider Square Enix et Crystal Dynamics organisent un rassemblement pour atteindre le record du monde du plus grand nombre de cosplayers en Lara Croft au même endroit avec une ambition à 250.

Et c’est avec 270 Lara que le record a été établi 🙂 J’ai eu la chance d’en faire partie 🙂

Pour l’occasion, j’ai fait le holster en simili cuir et le sac à dos réglementaire.

Avec la photo officielle par Antony Gomes